Demarche environnementale

planchers-recup.com  

Table des matières:
1. Demarche HQE
2. Demarche BREEAM
3. Étiquetage environnemental des materiaux

Utilisation des planchers techniques de reemploi vous facilite l’obtention d’une double certification environnementale de votre batiment, à savoir:

  • Certification “NF Batiments Tertiaires Neufs-DémarcheHQE, Bureaux, version millésime 2015” sur l’ensamble des bureaux, passeport Excellent,
  • Certification “BREEAM International New Construction 2016 “ sur ensemble des bureaux, niveau Very Good.

1. Demarche HQE

La démarche HQE est une traduction ,dans le secteur du batiment ,d’une approche plus globale définie par le terme de “développement durable”.

Le premier thème concerne la mise en place d’un système de management d’operation environnemental (SMO).

Le SMO a pour objet de définir les processus et les relations entre les acteurs du projet du point de vue du respect des objectifs politiques, techniques et économiques qui ont été fixés en amont par le Maître d’ouvrage.
Le SMO de l’opération est formalisé par un document qui définit les principes de fonctionnement et de communication qui seront employés entre tous les acteurs du projet, de la phase Conception jusqu’à la livraison de l’ouvrage. Ainsi, il définit la liste des intervenants de l’opération et leurs responsabilités respectives, le circuit d’évaluation et de validation des documents, les procédures des actions correctives ainsi que la nomenclature à employer pour les documents émis.
Le second thème concerne la partie technique permettant d’évaluer la Qualité Environnementale du Bâtiment (QEB).
La QEB est un document composé de 14 cibles à caractère environnemental composées d’indicateurs permettant d’évaluer les performances environnementales du bâtiment considéré.

Pour chaque cible, des critères sont imposés et, suivant la hiérarchisation des enjeux environnementaux choisie par le maître d’ouvrage, les choix techniques, organisationnels et fonctionnels doivent les respecter. Les 14 cibles visées lors d’une démarche HQE
La qualité environnementale du bâtiment (QEB) est structurée selon un profil de 14 cibles de QEB définies par l’association HQE et réparties en 3 niveaux de performance.

  • ECO-CONSTRUCTION
    1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement immédiat.
    2. Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction.
    3. Chantier à faible impact environnemental
  • ECO-GESTION
    4. Gestion de l’énergie.
    5. Gestion de l’eau.
    6. Gestion des déchets d’activité.
    7. Maintenance et Pérennité des performances environnementales.
  • CONFORT DES USAGERS A L’INTERIEUR DES BATIMENTS
    8. Confort hygrothermique
    9. Confort acoustique
    10. Confort visuel
    11. Confort olfactif
  • SANTE DES USAGERS A L’INTERIEUR DES BATIMENTS
    12. Qualité sanitaire des espaces
    13. Qualité sanitaire de l’air
    14. Qualité sanitaire de l’eau
environnementale table Ce profil permet d’atteindre un passeport durable niveau Excellent : profil

2. Demarche BREEAM

BREEAM est une méthode d’évaluation de la performance environnementale des bâtiments, créée au Royaume-Uni.
Elle est mise en oeuvre par le BRE (l’équivalent anglais du CSTB) dans un référentiel s’appliquant à l’international. Il s’agit de la certification la plus développée au monde, avec plus de 110 000 bâtiments certifiés et un demi-million en cours de certification.
Le référentiel aborde 9 thèmes disposant d’un certain nombre de crédits pondérés.
Selon le nombre de crédits obtenus, le bâtiment obtient une note globale (en pourcentage) associée à une mention.

Les niveaux de notation sont les suivants :

  • Niveau Pass : score ≥ 30%
  • Niveau Good : score ≥ 45%
  • Niveau Very good : score ≥ 55%
  • Niveau Excellent : score ≥ 70%
  • Niveau Outstanding : score ≥ 85%
Le projet vise le niveau VERY GOOD (soit un score supérieur ou égal à 55%).
Référentiel : « BREEAM International New Construction Evaluation - very good 0.4.5 REMISE DES DOCUMENTS RELATIFS AUX CERTIFICATIONS HQE ET BREEAM A la fin de son intervention, l’Entreprise s’engage à fournir au Maître d’Ouvrage et à l’AMO Environnement un « dossier environnement » complet comportant a minima :
  • les Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaires (FDES) pour 100% des matériaux. Si une FDES dite individuelle existe, l’utiliser en priorité. Sinon, utiliser les FDES dites collectives. Si les FDES ne sont pas disponibles, l’entreprise titulaire du lot devra rechercher les données auprès des industriels. Les données environnementales non issues de fiches de déclaration conformes à la norme NF P 01.010 doivent cependant être caractérisées par les industriels par rapport aux exigences de la norme. Si cette recherche auprès des industriels s’avère infructueuse, l’entreprise titulaire du lot utilisera d’autres sources telles que les AVC, …
  • les fiches techniques de tous les produits et systèmes,
  • toute documentation complémentaire nécessaire à la justification de la conformité au profil HQE et à la certification BREEAM Excellent,
  • les informations environnementales et sanitaires de tous les produits : teneur en COV, labels environnementaux (FSC,…), ACS,
  • les calculs et les simulations réalisés en phase exécution et justifiant de l’atteinte des performances environnementales décrites dans les QEB et le document d’évaluation BREEAM (liste non exhaustive) :
    - RT 2012,
    - Calcul d’éclairement artificiel,
    - Calcul de Facteur de Lumière du Jour,
    - Simulation Thermique Dynamique permettant la justification du crédit HEA 03,
    - Calculs des débits aérauliques, …
    Ces notes de calculs devront permettre de justifier de l’atteinte des performances environnementales décrites dans les documents HQE et BREEAM.
  • Les résultats des différents essais réalisés au moment de la réception du bâtiment (essais acoustiques, essais de vitesse d’air, mesures d’éclairement).

ÉTIQUETAGE ENVIRONNEMENTAL DES MATERIAUX

Les produits, systèmes et procédés mis en oeuvre sur le projet seront compatibles avec l’usage del’ouvrage, pour chaque zone ou local en termes d’agressivité éventuelle de l’air intérieur, de taux d’humidité, de produits stockés, de risque incendie.
D’une manière générale, seront préférés les matériaux à plus longue durée de vie et dont le nettoyage et l’entretien utilisent le moins de produits nocifs pour l’environnement et la santé.
Conformément aux certifications HQE et BREEAM concernant les matériaux, l’équipe de Maîtrise d’OEuvre s’engage à fournir les Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaires (FDES) pour tous les matériaux considérés par l’AMO HQE comme ayant un impact sur les certifications environnementales. Le but étant d’avoir la connaissance de la contribution des produits de construction aux impacts environnementaux globaux à l’échelle de l’ouvrage.
Labels environnementaux afin de faciliter la sélection des matériaux, il conviendra en premier lieu de repérer les pictogrammes suivants dans la documentation technique des fabricants.
ÉTIQUETAGE ENVIRONNEMENTAL DES MATERIAUX Les émissions de produits de construction font désormais l’objet d’un étiquetage réglementaire (Décret n° 2011-321 du 23 mars 2011). Les matériaux concernés sont les suivants :
  • Les revêtements de sol, mur ou plafond
  • Les cloisons et faux plafonds
  • Les produits d’isolation
  • Les portes et fenêtres
  • Les produits destinés à la pose ou à la préparation
Les fabricants concernés auront l’obligation d’indiquer sur une étiquette, placée sur le produit ou son emballage ses caractéristiques d’émission, une fois mis en oeuvre, en substances volatiles polluantes. Emissions dans lair interieur A+ L’ensemble des données d’émissions de COV et de formaldéhyde seront connus et devront respecter au minimum la classe A+.
Si les matériaux ne possèdent pas de labels ou d’indicateurs environnementaux, les fabricants et/ou les entreprises titulaires du lot concerné devront impérativement entreprendre tous les tests et/ou mesures par des laboratoires agréés (Eurofins, CSTB) afin de démontrer la compatibilité des produits avec les exigences ci-après énoncées.

Tous les bois mis en oeuvre devront être :
  • D’essence naturellement durable (origine des bois mis en oeuvre justifiée par la production d’un label FSC, PEFC ou équivalent, certifiant que les bois proviennent d’une exploitation( durablement gérée)
  • Sans traitement préventif pour la classe de risque concernée OU traités par un produit certifié CTB P+ adapté à la classe de risque (et sans excès)
  • Respectent l’arrêté du 2 juin 2003 relatif aux limitations de mise sur le marché d’emploi de certains produits contenant des substances dangereuses

Contact


Marek Majchrzak - gérant
Adresse:
2,rue Henri Barbusse
Hameau Bois Lapin
60-110 Meru
Tel: 03 44 45 66 02
Fax: 09 70 06 41 71
Tel. Port: 06 07 35 36 27
E-mail: incomexcontact@gmail.com
Autres pages web en lien avec notre entreprise:
www.incom-export.com
www.materiaux-pologne.com
demolition-adcr.com
Siret: 538 223 728 00014APE: 4120A
N° TVA : FR 78 538223728